Enfant de moins de 18 ans

Droit inconditionnel

Votre enfant peut bénéficier des allocations familiales sans conditions jusqu'au 31 août de l'année de ses 18 ans (jusqu’en fin d’obligation scolaire). Après cette date, il peut continuer à avoir droit aux allocations familiales à certaines conditions.

L’exercice d’une activité lucrative n’a par exemple aucun impact sur le versement des allocations familiales jusqu’à cet âge.

Exemple
Manon aura 18 ans le 10 octobre. Les allocations familiales seront octroyées sans condition jusqu’au 31 août et avec conditions à partir du 1er septembre.

Obligation scolaire en Belgique

En Belgique, votre enfant est soumis à l’obligation scolaire entre 6 et 18 ans. Jusqu'à 18 ans, les allocations familiales sont dues. La fréquentation scolaire n’est donc pas contrôlée par formulaire avant cette date.

De 6 à 15 ans

Votre enfant doit suivre un enseignement scolaire à temps plein.

Entre 16 et 18 ans

Votre enfant peut bénéficier des allocations familiales sans conditions jusqu'au 31 août de l'année de ses 18 ans (jusqu’en fin d’obligation scolaire). Après cette date, il peut continuer à avoir droit aux allocations familiales à certaines conditions.otre enfant peut éventuellement suivre un enseignement scolaire à temps partiel : enseignement secondaire en alternance, formation reconnue par les communautés.

Pour la Communauté française : www.enseignement.be
Pour la Communauté germanophone : www.dglive.be
Pour la Communauté flamande : www.ond.vlaanderen.be

Puis-je bénéficier d’allocations familiales en Belgique si mon enfant effectue ses études à l’étranger ?

Pour avoir droit aux allocations familiales, votre enfant doit en principe résider en Belgique sauf :

  • S’il étudies dans un pays où les règlements sociaux européens sont applicables (un des pays de l’Union Européenne : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse).
  • S’il adhère à un programme d’échange dans le cadre d’un projet européen (de type ‘Erasmus’, ...) qui répond généralement aux mêmes conditions qu’un étudiant qui suit les cours en Belgique.
  • S’il étudie en dehors de la Belgique avec une bourse d’études d’une institution belge ou étrangère.
  • S’il étudie dans un pays avec lequel la Belgique a conclu un accord bilatéral : Algérie, Maroc, Tunisie, Turquie et les Etats de l’ex-Yougoslavie.
  • Si vous travaillez en détachement en dehors de la Belgique en restant assujetti à la sécurité sociale belge et que votre famille réside avec vous à l’étranger (exemple : poste diplomatique)

Pour tous les autres cas, le ministre des Affaires sociales peut aussi accorder une dérogation à la règle et déterminer les conditions, le montant et la période d’octroi des allocations familiales.

Attention!

L’étudiant ne peut pas avoir droit aux allocations familiales dans le pays dans lequel il étudie.
Aucun des (beaux-) parents ou le partenaire d’un des parents du jeune ne peut travailler dans le pays où le jeune étudie (sauf en cas de détachement du parent en dehors de la Belgique).
Les jeunes concernés doivent en principe restés domiciliés en Belgique (sauf en cas de détachement du parent en dehors de la Belgique